visiteurs jour : 63     Total clics   :   19003


Bienvenue sur


Cliquez ici smile coucou et merci Merci

le site de Germaine

 

 
Clics 869

HOMERE

 

L'ILIADE

 

Chryss offrant  Agamemnon une ranon pour Chrysis, cratre apulien  figures rouges du Peintre d'Athnes 1714, v. 360350 av. J.-C., muse du Louvre

Chryss offrant Agamemnon une ranon pour Chrysis,
cratre apulien figures rouges du Peintre d'Athnes 1714, v. 360350 av. J.-C., muse du Louvre

 

 

 

 

 

L'Iliade

Un article de Wikipdia, l'encyclopdie libre.

 
Elle est compose de 15 337 hexamtres dactyliques et, depuis lpoque hellnistique,
 divise en 24 chants.

Le texte a probablement t rdig entre 850 et 750 av. J.-C.
(dates dj mentionnes par Hrodote), soit quatre sicles aprs les vnements quil relate.

LIliade narre quelques-uns des vnements de la dixime anne de la guerre de Troie, commenant
 avec la colre dAchille suite la perte de Brisis et culminant avec le duel entre Achille
et Hector.
 Les premiers vers rsument ainsi :


  Chante, desse, le courroux du Plide Achille,
Courroux fatal qui causa mille maux aux Achens
Et fit descendre chez Hads tant d'mes valeureuses
De hros, dont les corps servirent de pture aux chiens
Et aux oiseaux sans nombre : ainsi Zeus lavait-il voulu.[1]
 

Il faut noter que le premier terme, μῆνις / mnis, qui veut dire colre , est toujours employ
pour qualifier une colre divine, funeste. Achille est le seul mortel dont la colre soit appele
dans tout le corpus homrique. Cest bien cette colre inhumaine qui est le thme-clef de lpope.

Le rcit commenc dans lIliade se poursuit dans lOdysse et, dun autre point de vue,
 dans lnide de Virgile.

 

 Guerre de Troie.

La guerre de Troie dure depuis bientt dix ans. Elle oppose les Achens venus de toute la Grce,
aux Troyens et leur allis. Face la cit fortifie, les centaines de navires des assigeants
reposent sur la plage et leurs servent de campement.


 Chant I  [modifier]

le chef des Achens, retient prisonnire Chrysis, fille d'un prtre troyen d'Apollon et le dieu
a envoy une peste meurtrire sur l'arme. Le devin Calchas rvlant la cause du mal, Achille adjure
 Agamemnon de rendre la prisonnire. Le roi finit par y consentir, mais dcide de prendre en
ddommagement Brisis, une belle Troyenne captive d'Achille. Furieux et se sentant spoli, ce dernier
dcide de cesser de combattre avec ses Myrmidons aux cts des Achens. Il invoque sa mre, la Nride
 Thtis, qui obtient de Zeus la promesse d'une victoire troyenne.


 Chant II  [modifier]

Tromp dans son sommeil par un songe envoy par Zeus, Agamemnon s'veille certain de la victoire de
ses troupes. l'agora, il raconte son rve ses allis, puis pour les mettre l'preuve, feint de
vouloir quitter le sige de Troie. Les guerriers prparent leur retrait, mais Ulysse, roi d'Ithaque
 parvient les dissuader de partir. Les deux armes s'apprtent combattre : les Achens venus de
toute la Grce sur un grand nombre de vaisseaux feront face aux troupes des chefs troyens et de leurs
 allis dardaniens, lyciens, phrygiens et thraces.


 Chant III  [modifier]
 
Le troyen Pris, fils du roi Priam, est saisi d'effroi la vue de Mnlas, dont il a enlev l'pouse,
 Hlne, causant par l-mme le conflit. Suite aux durs reproches de son frre, le vaillant Hector,
Pris propose aux Achens un combat singulier l'opposant Mnlas, afin d'viter une hcatombe son
peuple. Tandis que, du haut des remparts de Troie, Hlne nonce les chefs grecs Priam, le serment
est conclu. Le duel s'engage, tournant rapidement l'avantage de Mnlas, combattant expriment, au
dtriment du frle et jeune Pris. Mais celui-ci est sauv d'une mort certaine par l'intervention divine
d'Aphrodite, qui le soustrait au combat et le dpose dans Troie.


 Chant IV  [modifier]

Sur lOlympe, Zeus souhaite faire reconnatre la victoire de Mnlas, afin qu'une paix soit conclue,
pargnant ainsi la ville. Mais Hra, qui souhaite ardemment la victoire des Achens, demande Athna
de pousser les Troyens violer leurs serments de paix. Athna convainc alors Pandare de dcocher une
flche Mnlas afin de briser la trve, ce qui survient effectivement.

Pendant la revue de ses troupes, Agamemnon exhorte au combat les plus grands de ses chefs Idomne,
les deux Ajax (Ajax fils de Tlamon et Ajax fils d'Ole), Nestor, Ulysse et Diomde et les
combats reprennent.


 Chant V  [modifier]

Dans la furie de la bataille, les Achens galvaniss massacrent un grand nombre de Troyens.
Diomde s'illustre en particulier, soutenu par Athna, tuant entre-autres Pandare et blessant ne
 et sa mre, la desse Aphrodite, venue le secourir. Les Dieux s'impliquent dans la bataille : Apollon
sauve ne et exhorte son frre Ars s'engager aux cts des Troyens. Ces derniers se ressaisissent
et Hector, enflamm par les paroles de Sarpdon, mne ses troupes au combat. Inquites de ce retournement
de situation, Hra et Athna s'arment et apportent leur concours aux Achens dfaits par Ars, qui est
  son tour bless par Diomde. Enfin, dieux et desses remontent l'Olympe porter leur discorde
devant Zeus.


 Chant VI  [modifier]

Le combat continue de faire rage, les meilleurs guerriers des deux camps s'affrontant mortellement.
 Cependant, aprs avoir voqu les liens d'hospitalit qui unissaient nagure leurs anctres, Diomde
et Glaucos le Lycien cessent leur duel. Hector se retire du combat et regagne la ville o il demande
Hcube, sa mre, de prier Athna pour la victoire des Troyens. Les femmes rejoignent le temple de
la desse. Prs des portes Sces, Hector fait ses adieux son pouse, Andromaque, et son tout jeune
 fils Astyanax. Il retrouve ensuite son frre Pris et le convainc de rejoindre la bataille avec lui.


 Chant VII  [modifier]

Guid par les plans d'Apollon et d'Athna, Hector provoque les chefs grecs en duel. C'est Ajax, le fils
 de Tlamon qui est tir au sort pour l'affronter. la faveur de la nuit, le duel doit cesser sans
qu'un vainqueur ne puisse tre dsign, bien qu'Hector soit bless. Les deux hommes, en signe d'estime
et de respect, s'offrent de nombreux prsents. Une trve temporaire est dcide par les deux camps.
 Elle est mise profit pour honorer les nombreux morts qui jonchent le champ de bataille.
 Les Achens dcident et mettent en uvre la construction d'un foss et de solides remparts devants
leurs navires dposs sur la plage.


 Chant VIII  [modifier]

Au petit jour, Zeus exige des dieux qu'ils restent neutres. Depuis les sommets du mont Ida surplombant
le champ de bataille, il pse sur sa balance d'or les destines des deux armes. Celle-ci penche en
faveur des Troyens et de fait, ds la reprise des combats, ils prennent l'avantage grce la fougue
 d'Hector, qui pousse ses troupes vers le rivage et les remparts des Achens. Athna et Hra ne peuvent
 rester sans agir face au repli des Grecs. Elles dsobissent Zeus en secourant ces derniers, mais
sont rapidement et vertement rappeles l'ordre. Quand la nuit tombe, pour ne pas perdre leur avantage,
 cinquante mille Troyens campent dans la plaine et leurs feux de camp sont pareils aux toiles.


 Chant IX  [modifier]

Dans le campement achen, l'inquitude est grande. Agamemnon voque la possibilit d'abandonner le sige
 et rejoindre la Grce, ce quoi Ulysse et Nestor sont farouchement opposs. La solution serait de
ramener Achille la raison et de le convaincre de se joindre au combat. Agamemnon est prt s'excuser,
rendre Brisis et couvrir Achille de prsents. Il lui envoie Ulysse, Ajax et Phnix en ambassade
afin de le convaincre. Achille reoit dignement et coute ses compagnons mais reste inflexible : il a
l'intention de regagner sa patrie ds le lendemain, et propose Phnix de se joindre lui.
 Les trois chefs grecs s'en retournent annoncer la mauvaise nouvelle Agamemnon.


 Chant X  [modifier]

Afin de connatre les intentions des Troyens, le chef des Achens, sur les conseils du sage Nestor,
dcide d'envoyer Diomde et Ulysse espionner leurs ennemis. Dans le camp adverse, Hector envoie Dolon
en reconnaissance prs du campement des Grecs. Mais Dolon est captur par les deux espions achens puis
excut aprs avoir livr des renseignements stratgiques. Durant le retour de cette expdition, Ulysse
et Diomde massacrent les chefs thraces, allis des Troyens, endormis prs du feu et ramnent leurs
chevaux auprs des navires. Cet exploit ravive l'espoir d'une victoire prochaine parmi les Achens.


 Chant XI  [modifier]

Au matin, la bataille reprend, et sous la pression des exploits d'Agamemnon, les Troyens reculent
jusqu'aux remparts de leur cit. Mais Zeus envoie sa messagre Iris assurer Hector de son soutien et
lui indiquer de contre-attaquer ds qu'Agamemnon sera bless, ce qui finit par survenir. Ulysse,
Diomde, Machaon et Eurypyle sont touchs leur tour et les Grecs se replient vers leurs tentes.
Patrocle, le fidle ami d'Achille, inquiet de voir revenir tans de braves guerriers durement blesss,
s'inquite de la tournure que prennent les vnements. Sur les conseils de son compagnon, il court
s'informer auprs du vieux sage Nestor qui lui demande d'aller convaincre Achille de reprendre le combat.
Mais Patrocle va porter secours Eurypyle dans sa tente. Le moral des Achens est nouveau au plus bas.


 Chant XII  [modifier]

Ayant poursuivi les fuyards dans la plaine, ce sont dsormais les Troyens et leurs allis qui assigent
leurs ennemis avec une grande force. Sous les violents assauts d'Asios, de Sarpdon et Glaucos, les
remparts vacillent, malgr la rsistance hroque des meilleurs combattants achens. Enfin, Zeus accorde
Hector de franchir le large foss la tte de ses troupes et de fracasser les lourdes portes du
campement. Les combattants troyens se ruent dans cette brche. l'intrieur des remparts, Hector fait
 rage, selon les desseins de Zeus.


 Chant XIII  [modifier]
 
Refusant la dfaite imminente des Achens et la mise sac de leur camp et de leurs navires, Posidon
lui-mme s'engage dans la bataille. Ainsi stimuls, Idomne et Mrion, en furie, massacrent de nombreux
 Troyens, parmi lesquels Asios et son aurige Alcathoos. Les Troyens ne, Pris, Hlnos et Diphobe
 s'illustrent galement par leur bravoure et leurs ravages.

Malgr ces actes valeureux, les combattants troyens se replient temporairement sous une contre-attaque
des grecs. Mais pauls par Zeus, ils reprennent le dessus et rinvestissent rapidement le campement achen.


 Chant XIV  [modifier]

La situation est dsespre et Agamemnon propose nouveau de sonner la retraite, mais Posidon exhorte
les grecs, leur redonnant confiance. Hra, aide d'Aphrodite, dtourne Zeus de la bataille en le sduisant
et le laisse endormi sur les cimes du Gargare. Zeus ainsi neutralis, Posidon peut dsormais secourir
efficacement les Achens, qui mnent une contre-attaque rageuse et victorieuse, tuant de nombreux Troyens.
Hector lui-mme est bless et doit tre vacu par ses compagnons auprs du fleuve Scamandre.


 Chant XV  [modifier]

A son rveil, Zeus, furieux d'avoir t tromp, intime Posidon l'ordre de se tenir l'cart de la lutte.
Proccup par le sort d'Hector, il envoie son chevet Apollon, qui a tt fait de le gurir et l'inspirer.
Le valeureux Troyen peut alors nouveau semer la mort et la panique dans les rangs des Grecs. Patrocle,
effray quitte son ami Eurypyle pour accourir vers Achille. Malgr une rsistance hroque d'Ajax auprs
des navires, les Achens puiss cdent, et Hector parvient enfin mettre le feu aux nefs.


 Chant XVI  [modifier]

Devant l'urgence de la situation, Achille autorise Patrocle mener les Myrmidons au combat condition
qu'il se contente de repousser les assaillants sans chercher prendre la cit de Troie. Ayant revtu les
armes divines qu'Achille lui a prtes, Patrocle exhorte les Myrmidons. Il parvient faire reculer les
combattants troyens et tue Sarpdon que Zeus ne parvient sauver. Apollon est envoy pour rcuprer son
corps sans vie, et pour donner Hector de l'ardeur au combat. Gris par ses succs, Patrocle dsobit
Achille et pousse sa contre-attaque jusqu'au remparts de Troie tuant encore le conducteur du char d'Hector.
Il est alors sauvagement tu par le prince troyen.


 Chant XVII  [modifier]

S'engage alors une pre bataille autour du corps de Patrocle : Hector et ne tentent de s'en emparer ainsi
que des chevaux d'Achille. Mais les Achens, et Mnlas en particulier, dfendent hroquement la dpouille
de leur compagnon. Hector parvient cependant en arracher les armes d'Achille, son casque et son armure.
Inspir par Zeus, il repousse les combattants achens vers les nefs, qui, soutenus par Mrion et les deux Ajax,
finissent par emporter le corps de Patrocle dans leur campement.


 Chant XVIII  [modifier]
 
C'est Antiloque que revient la lourde tche d'informer Achille de la mort de son compagnon. Accabl de douleur,
Achille jure de le venger et demande sa mre Thtis de trouver Hphastos pour qu'il lui forge de nouvelles
armes. Le dieu se met au travail. Achille quitte sa tente et bondit hors du camp pour crier sa douleur et sa
rage, et ses hurlements pouvantent les Troyens. De leur ct, ceux-ci tiennent conseil, et le sage Polydamas
prodigue Hector des conseils de prudence que ce dernier ignore. Son labeur achev, Hphastos remet Thtis
un bouclier magnifiquement orn, une cuirasse, un casque et des cnmides splendides pour Achille.


 Chant XIX  [modifier]

Devant l'arme achenne, Achille se rconcilie avec Agamemnon. En change de sa bonne volont, il reoit comme
prvu un grand nombre de prsents, dont la belle Brisis, qu'Agamemnon jure n'avoir jamais possde.
En prparation de la bataille venir, les guerriers se restaurent, mais Achille, voulant se consacrer uniquement
la vengeance de son compagnon, refuse toute nourriture. quip de ses nouvelles armes, il souhaite partir
au combat sur le champ, malgr les avertissements de son cheval Xanthos qui lui promet une mort prochaine.


 Chant XX  [modifier]

La discorde rgne chez les dieux, que Zeus autorise intervenir dans la bataille. Chacun choisit son camp et
fourbit ses armes. Malgr l'pouvante des Troyens la vue d'Achille, Ene s'lance vaillamment contre lui,
inspir par Apollon. Loin d'galer Achille au combat, il est vaincu mais sauv par Posidon. Hector et Achille,
parvenus porte de voix, commencent s'affronter, mais Apollon, inquiet pour la vie d'Hector, fait
disparaitre celui-ci du champ de bataille. Furieux, Achille fait un grand massacre parmi les Troyens affols.


 Chant XXI  [modifier]

Sous les coups d'Achille, de nombreux combattants de Troie se jettent et prissent dans le fleuve Scamandre,
rvolt d'tre ainsi souill du sang des guerriers. Aid du fleuve Simos, le Scamandre combat farouchement
Achille, manquant de le noyer. Hra envoie alors Hphastos, qui parvient faire reculer le fleuve de son
souffle brlant. Dans la bataille, Apollon dresse Agnor contre Achille, puis finit par prendre sa place et
simulant la fuite, autorise ainsi la retraite des Troyens vers leur cit.


 Chant XXII  [modifier]

Hector, malgr les supplications de ses parents Priam et Hcube, s'est rsolu combattre Achille, et l'attend
seul, devant les remparts de Troie. Mais la vue de son ennemi, il est pouvant et prend la fuite. Tandis
qu'Achille poursuit Hector le temps de faire trois fois le tour de la cit, Zeus pse sur sa balance d'or les
destins des deux guerriers : Hector est condamn. Athna, dguise, ramne Hector la raison et le convainc
d'affronter son destin et Achille. Le combat ne dure gure mais avant de mourir, Hector rvle Achille qu'il
prira sous les coups de son jeune frre Pris. Le vainqueur se saisit de la dpouille de son ennemi qu'il
attache son char et trane jusqu'au vaisseaux grecs sous les yeux plors des Troyennes, parmi lesquelles
 Andromaque, l'pouse d'Hector.


 Chant XXIII  [modifier]
 
Patrocle apparait en songe son compagnon. Tous les Achens se consacrent au deuil : de nombreux sacrifices
sont consentis et la dpouille du jeune homme est brle selon la tradition. Un tombeau est lev, et les
cendres et os de Patrocle sont recueillis en attendant d'tre runis avec ceux d'Achille. Ce dernier organise
des jeux funbres qu'il dote de nombreux prix. Ainsi les guerriers peuvent montrer leur valeur la course de
char, la lutte ou encore la course pieds.


 Chant XXIV  [modifier]

Achille ne peut trouver le sommeil. Pendant dix jours, il trane chaque matin, le corps d'Hector avec son char
autour du tombeau de Patrocle. Mais les dieux, prenant en piti la famille du Troyen, rprouvent son
comportement et par un procd divin, conservent la dpouille son bel aspect. Zeus exige de Thtis qu'elle
aille convaincre son fils de rendre la dpouille Priam. Priam, protg par Herms, traverse en secret les
lignes ennemies pour tre reu dans la tente d'Achille. L, il supplie ce dernier au nom de Ple de lui rendre
son fils en change de prsents. Achille y consent et propose Priam le gte et le couvert.
Conciliant, Achille accepte galement de retenir les troupes achennes pendant dix jours, le temps pour les
Troyens d'organiser des funrailles dcentes Hector. De retour Troie, le corps du prince est prsent
la foule en larmes et de longues funrailles sont organises.

                                                        -------------

 

Passage de l'Odysse sur la mort d'Achille

 

Mais les jours d'Achille sont compts, il meurt peu aprs, au pied des murailles de Troie, le talon, son point faible,

perc d'une flche tire par Pris guid par Apollon, ou par Apollon lui-mme. Plusieurs mythes divergent quant

sa mort : soit elle a lieu sur le champ de bataille, soit dans le temple d'Apollon, en s'apprtant trahir les Grecs

pour pouser Polyxne, fille du roi Priam, dont il tait tomb amoureux. Ses funrailles sont contes dans le chant

 XXIV de l'Odysse par l'me d'Agamemnon, ainsi que dans le livre III de La Suite d'Homre de Quintus de Smyrne.

 Ses cendres sont mles celles de Patrocle et d'Antiloque dans une urne d'or. Il fut enseveli, au milieu des pleurs

et de gmissements, sur le rivage de l'Hellespont et ne connut donc pas la victoire finale des Grecs.

 

------

 


 LIliade dans la culture grecque  [modifier]

 LIliade est le texte majeur de la littrature grecque, aussi important sinon plus que ne le sont les uvres
 de Shakespeare pour les anglo-saxons, ou de Dante pour les Italiens. Dans lAntiquit, il tait appris par cur,
 in extenso, par les jeunes gens de bonne famille, ce qui faisait dHomre, selon le mot de Platon
 (qui le dplorait), l instituteur de la Grce

Pome de la guerre ou pome de la force (Simone Weil), il rsume parfaitement, selon les Grecs anciens,
leur modle aristocratique en la figure dAchille, prt sacrifier une longue vie une gloire imprissable.
Henri-Irne Marrou, dans son Histoire de lducation dans lAntiquit (1948), explique ainsi :

Beaucoup plus que lUlysse du Retour, cest la noble et pure figure dAchille qui incarne lidal moral
du parfait chevalier homrique ; il se dfinit dun mot : une morale hroque de lhonneur. Cest dans Homre
que chaque gnration antique a trouv ce qui est l'axe fondamental de cette thique aristocratique :
 l'amour de la gloire.

Deux types de gloires, dhonneurs (τιμή / timḗ) sont montres dans lIliade :

lhonneur du chef, celui dAgamemnon, le rang social ;
lhonneur du guerrier, la gloire personnelle, celle que recherche Achille.
LIliade voit le triomphe de la gloire vante par Achille, κλέος ἄφθιτον / klos phthiton, la gloire
imprissable (IX, 413) qui sacquiert par une belle mort , jeune, sur le champ de bataille.

Plus tard, cet amour de la gloire personnelle sera transform. Tyrte, le pote spartiate, chante ainsi la
gloire immortelle qu'l y a dfendre sa patrie : pour le guerrier mort ainsi, jamais sa noble gloire ne
 prit, ni son nom, mais bien quil demeure sous terre, il est immortel (9 D, 27 sq., trad. C. Patro).
Dans lIliade, Achille nest pas un guerrier patriote. Quand il reprend les armes, ce n'est pas pour les Grecs
 quil combat. Son dpart pour Troie, ses combats, sa colre et sa dcision de reprendre les armes sont
profondment individuels, voire gostes. Et quand il dcide daffronter Hector, sachant quil mourra ensuite
 sil le fait, ce nest pas pour les Grecs mais pour venger Patrocle.

En mme temps, lIliade reprsente une lente dcomposition des valeurs et des codes hroques et chevaleresques,
 le cosmos (κόσμος, univers ordonn) pour basculer dans la sauvagerie, le chaos. Ainsi, selon Jean-Pierre Vernant
 (Entre mythe et politique, Seuil, 1984), les hros grecs comme troyens cessent progressivement de considrer
 ladversaire comme le partenaire dun combat loyal pour le transformer en proie tmoin la mutilation sauvage
 par Achille du corps dHector. Cette sauvagerie nest rdime qu la fin de l'pope, quand Priam vient
rclamer le corps de son fils et quAchille, selon Vernant, comprend les limites du monde hroque dans
 lequel il se meut.


WDW__p/HC.htmWFW


Hom�re - l'Iliade
Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Vous
inaugurez
ce forum,
félicitations.
Pseudo Le 22-5-2019. Titre

 

Total des visiteurs  :    1925599   dont aujourd'hui :   63    En ligne actuellement :  1      Total des clics   19003