visiteurs jour : 43     Total clics   :   18590


Bienvenue sur


Cliquez ici smile coucou et merci Merci

le site de Germaine

 

 
Clics 517

L'homopathie ne serait qu'un placebo

LE MONDE | 26.08.05 | 13h21    Mis jour le 26.08.05 | 18h12
Chaque jour, imprimez votre quotidien au format PDF. Abonnez-vous au Monde.fr






La controverse sur l'efficacit thrapeutique de l'homopathie est relance. Dans son dition date du 27 aot, l'hebdomadaire britannique The Lancet publie une tude dont les conclusions laissent clairement entendre que cette pratique mdicale, mise au point il y a prs de deux sicles par l'Allemand Christian Friedrich Samuel Hahnemann, n'aurait pas d'efficacit spcifique et serait, au total, comparable un placebo.

La question, rcurrente, de la ralit et du caractre reproductible ou non des rsultats thrapeutiques de l'homopathie est souleve depuis plus d'un sicle.

Comment comprendre qu'un milieu trs hautement dilu ­ et dont il est parfaitement dmontr qu'il ne peut pas matriellement contenir les traces molculaires d'une substance physiologiquement active ­ pourrait, introduit dans un organisme souffrant, corriger tout ou partie des manifestations pathologiques ? Comment, surtout, faire la part de l'effet placebo, cet effet thrapeutique d'ordre psychologique li la prescription de toute substance prsente comme tant un mdicament efficace, quand bien mme elle ne contient aucune substance pharmalogiquement active ?

REMISE EN CAUSE

Depuis une vingtaine d'annes, des praticiens convaincus des bienfaits de l'homopathie et des industriels directement concerns ont entrepris de dmontrer, avec les outils de la science mdicale et statistique, que l'efficacit de l'homopathie tait spcifique et qu'elle tait notablement suprieure au simple, mais toujours mystrieux, effet placebo. Nombre de ces travaux ont conclu de manire positive et certains ont mme t publis dans des journaux prestigieux au premier rang desquels The Lancet (Le Monde du 14 dcembre 1994).

C'est la crdibilit mme de la quasi-totalit de cette production mdico-scientifique qui est aujourd'hui remise en cause avec la publication, dans l'hebdomadaire mdical anglais, d'une tude conduite par un groupe de huit chercheurs de nationalits suisse et britannique dirigs par le docteur Aijing Shang (dpartement de mdecine sociale et prventive, universit de Berne). A partir d'une enqute portant sur 19 banques lectroniques de publications mdicales, ces chercheurs ont repris la totalit des essais cliniques tudiant les effets compars des pratiques homopathiques par rapport l'effet placebo.

Les pathologies concernes taient trs varies, incluant des infections respiratoires, des manifestations allergiques, des affections gyncologiques, musculosquelettiques, neurologiques ou gastro-intestinaux. Ils se sont galement intresss aux essais cliniques comparant les pratiques de la mdecine conventionnelle (ou allopathie) l'effet placebo. Tous ces essais incluaient en moyenne 65malades, avec un ventail allant de 10 1 573 personnes.

Sur la base de ce matriel, les chercheurs ont retenus ce qu'ils estimaient tre les meilleurs essais. Ils ont ainsi constitu deux groupes de 110 publications chacun, qu'ils ont pass au crible d'une analyse statistique hautement sophistique visant dbusquer les biais mthodologiques, volontaires ou non, qui pouvaient entacher les rsultats de ces travaux.

Les auteurs de cette publication expliquent avoir retrouv des biais mthodologiques dans les deux types de travaux et plus particulirement dans les essais cliniques de petite taille, ces derniers ayant plus que les autres tendances conclure au bnfice des mdications tudies. Une fois ces biais pris en compte, Aijing Shang et ses collaborateurs observent que rien, en dfinitive, ne permet de penser qu'il existe une efficacit spcifique des pratiques homopathiques, une conclusion radicalement opposes aux observations faites partir des mdicaments de la mdecine allopathique.

Jean-Yves Nau
Article paru dans l'dition du 27.08.05
 
et aussi :
Les procds utiliss en homopathie sont aussi sujet de controverses, en particulier l'utilisation des dilutions extrmes. Pour de nombreux scientifiques, aucun processus physique, chimique ou biologique connu ne permet d'expliquer le mode d'action ventuel de l'homopathie (au del de l'effet placebo). Certains scientifiques classent ainsi l'homopathie dans les pseudo sciences. Pour d'autres, des explications des fondements de l'homopathie peuvent tre fournies par des tudes exprimentales qui ont donn lieu la formulation de thories comme celle de la mmoire de l'eau, ou plus gnralement par l'observation d'effets physico-chimique de la dynamisation
 

WDW__p/HC.htmWFW


Homopathie...
Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Vous
inaugurez
ce forum,
félicitations.
Pseudo Le 20-5-2019. Titre

 

Total des visiteurs  :    1925416   dont aujourd'hui :   43    En ligne actuellement :  2      Total des clics   18590