visiteurs jour : 63     Total clics   :   18974


Bienvenue sur


Cliquez ici smile coucou et merci Merci

le site de Germaine

 

 
Clics 791

Amis de Saint Jacques de Compostelle asbl

Home

Histoire merveilleuse que celle de Saint Jacques

Saint-Jacques de Compostelle est en fait Saint Jacques le Majeur, frre de Jean l'Evangliste et cousin germain du Christ, puisqu'il est le fils de Zbde et de Marie Salom, soeur de la Vierge Marie, Mre du Christ.

Jacques et Jean avaient hrit du mtier de leur pre, pcheur sur le lac de Tibriade.  Un jour, le Christ leur fait signe et aussitt Jacques et Jean abandonnent leur pre et leurs filets.  Ils vont faire partie du groupe des douze aptres du Christ.  Au sein de cette petite communaut Jacques, Jean et Pierre vont tre les amis intimes du Christ, ils seront les tmoins privilgis des faits et gestes de leur matre - ils assisteront la rsurrection de la fille de Jare ; ils sont sur le mont Thabor lors de la Transfiguration du Christ ; le dernier soir, ils seront au jardin de Gethsmani avant l'arrestation du Christ suite au complot de Judas.

Aprs la premire Pentecte, Jacques aurait t mandat pour vangliser l'Espagne.  Y est-il all ?  Rien n'est moins sr.  En tout cas si Jacques est all en Espagne, il ne doit pas y avoir sjourn trs longtemps.  En l'an 44, on le retrouve Jrusalem et Jacques, c'est un bruyant, "une grande gueule".  D'ailleurs le Christ un jour l'avait surnomm "Boanerges", c'est--dire Fils du Tonnerre : il aurait souhait que le Christ provoque une pluie de feu sur une ville de Samarie qui avait refus d'hberger la petite troupe apostolique.

Jacques s'en prend aux thories de Hermogne et il cre une meute.  Sur ordre d'Hrode Aggrippa, Jacques fut condamn en l'an 44 avoir la tte tranche : il fut l'un des premiers martyrs aprs le Christ.

Ses disciples vont placer son corps dans une barque qu'on dit de pierre, qu'on dit sans gouvernail, qu'on dit pousse par un ange.  La dpouille de Jacques, accompagne par deux de ses disciples, Athanase et Thodore va quitter le port de Jaffa, traverser la Mditerrane, passer les Colonnes d'Hercule, contourner toute la pninsule ibrique et venir s'chouer au fond d'une ria non loin du Cap Finistre.  La barque est constelle de coquilles Saint-Jacques.

A Iria Flavia, une ville qui aujourd'hui se nomme Padron, sur le territoire d'une trs mchante reine, Lupa la Louve, les disciples demandent de l'aide.  La reine consent cependant ce que des taureaux sauvages soient capturs dans la montagne, mais une fois attels au sarcophage les taureaux deviennent trs dociles.  On peut se mettre en route vers l'intrieur des terres ; aprs une vingtaine de kilomtres, les taureaux frappent le sol de leurs sabots, Athanase et Thodore en concluent que c'est cet endroit que Jacques dsire tre enterr.  Et un voile noir va tomber, on va finir par ne plus savoir o Jacques a t enterr ; tout ce que l'on retiendra c'est qu'il se trouve "Sub arcis marmoricis", cd sous une arche de marbre blanc.

La dcouverte du tombeau et la lgende de Saint Jacques

Huit sicles vont passer.  En 813, en Galice, un pieux ermite nomm Plage aperoit chaque soir un champ trangement clair comme par une toile - c'est le Campus Stellae, champ de l'toile.  Plage est intrigu, il va en rendre compte Thodomir, l'vque d'Iria Flavia, qui ordonne des fouilles dans ce champ de l'toile.  Et miracle ou prodige, on dcouvre un compustum, cd un cimetire.  Sub arcis marmoricis se trouve un corps et Thodomir proclame haut et fort que l'on a invent (cd dcouvert) le corps de Saint Jacques ; il s'agissait peut-tre du corps d'un conqurant romain, mais non, c'est saint Jacques et le pape Lon III se range l'avis de Thodomir qui plus tard se fera inhumer sous le pavement de la premire glise de Compostelle aux cts du corps de Saint Jacques.  Le tombeau de Thodomir a t dcouvert en 1952.

La dcouverte de la tombe de Saint Jacques en 813 marque le dbut du plerinage Compostelle.  De rgions de plus en plus lointaines, on va prgriner vers Saint Jacques, vers ce Campus Stellae ou Compostum sacr, et cet endroit, bien sr, miracles, prodiges et choses merveilleuses se produisent. 

Mais la lgende n'est pas termine : fin 844 a lieu la bataille de Clavijo, non loin de Logrono entre chrtiens et musulmans.  Mahomet avait eu la rvlation en 622 ; en 711, les musulmans avaient conquis presque toute l'Espagne la nouvelle religion, mais ds 718 au dpart de la cuvette de Covadonga dans les Asturies, sous la conduite de Pelayo commenait la Reconquista, c'est--dire la reconqute du christianisme sur l'islam.  Cette Reconquista va durer jusqu'en 1492 : il y aura des victoires et des dfaites, mme en 997 lorsque Al Mansour va dtruire Compostelle tout en respectant la tombe de l'aptre.  Mais revenons Clavijo le 23 mai 844 : les chrtiens vont tre dfaits et subitement apparat dans la mle un blanc destrier, l'pe la main, on reconnait Saint Jacques lui-mme qui donne la victoire aux chrtiens, c'tait le Matamore, celui qui tue les Maures, celui qui porfend les infidles.  C'est ainsi que Saint Jacques va devenir le patron de l'Espagne.

Les annes saintes

Le martyre de saint Jacques a eu lieu le 25 juillet de l'an 44.  Depuis le pape Alexandre III, en 1187, une anne est proclame Anne Sainte Compostelle chaque fois que la Saint Jacques ou le 25 juillet tombe un dimanche.  Ces annes ont lieu sur le rythme : {6 - 11 - 6 - 5} (ce qui donne pour notre priode contemporaine : 1976 -1982 - 1993 - 1999 - 2004 - 2010 -2021 ...).

Les chemins de plerinage

La grande poque du plerinage Compostelle fut les 11e, 12e et 13e sicle.  On dnombrait Compostelle jusqu' 500.000 plerins par an.  Le ralentissement de la prgrination commence lorsque suite aux guerres entre les Habsbourg et la couronne de France, les frontires se ferment.  Puis viennent les guerres de religion avant que la rvolution franaise ne sonne le glas du plerinage.  Mais il y eut toujours des plerins sur le grand chemin de Monsieur Saint Jacques.  Plus on est loign de Compostelle, plus les chemins pour s'y rendre sont nombreux et diffus.  Au moyen-ge, toute l'Europe plerine a converg vers Compostelle.  Les plerins sont partis de rgions de plus en plus loignes.  Il se produisit donc un brassage de peuples et de langues sur les routes conduisant Saint Jacques.  En 1987, le Conseil de l'Europe ne s'y est pas tromp quand il a reconnu dans le chemin de Compostelle, le premier itinraire culturel europen.  Il s'agit pour nous d'un hritage fabuleux, merveilleux, unique, irremplaable, mais surtout commun tous les pays qui constituent notre Europe d'aujourd'hui.

En 1132, un moine poitevin, Aymery Picaud de Parthenay-le-Vieux, va crire le Codex Callixtinus, une oeuvre comportant 5 volumes.  Le livre V est le Liber Sancti Jacobi qui est l'gal du "Quid" d'aujourd'hui.  Dans ce livre, on va tout savoir sur les plerins et sur tout ce qui entoure et concerne les chemins vers Saint Jacques travers toute la France.  Aymeri Picaud dtermine quatre hauts lieux de rassemblement et de dpart vers Compostelle : Paris, Vzelay, Le Puy-en-Velay et Arles.  Ces quatre routes sont encore celles que suivent les plerins d'aujourd'hui.

La route de Paris se dirige vers Tours, Poitiers, Blaye et Bordeaux.  La route de Vzelay passe par Bourges ou Nevers, puis descend sur Saint-Lonard de Noblat.  La route du Puy, suivie par l'vque Godescalcq en 951, passe par Sauges, Aubrac, Conques et Moissac.  Ces trois routes se runissent Ostabat, prs de Saint-Palais avant de franchir les Pyrnes au col de Roncevaux.  La route d'Arles passe par Saint-Gilles, traverse la Montagne Noire par Saint-Guilhem-le-Dsert avant d'atteindre Castres et Toulouse ; elle franchira les Pyrnes au col du Somport.

En Espagne, la route aragonaise et la route navarraise se runiront Puente la Reina et partir de l, il n'y aura plus que le Camino Francs qui par Logrono, Burgos, Lon et Astorga gagnera la Galice au Mont Cebreiro et enfin Compostelle.  Le Camino Francs est ainsi appel en raison de l'abbaye de Cluny qui a vraiment faonn ce chemin en y construisant des monastres, des glises et des hpitaux pour plerins.

En ce dbut de troisime millnaire, face aux assauts de la surinformation qui n'aboutit qu' crer en nous le vide mental de l'indiffrence, le chemin de Saint Jacques, oubli peut-tre durant les sicles nationaliste et matrialiste, a repris une force de transcendance et de spiritualit qui justement avait forg son clat aux 11e, 12e et 13e sicles.  A l'homme stress, matraqu par des sductions vaines, puriles, navrantes le camino de Santiago offre aux plerins une option de dpassement qui n'a rien voir avec un tourisme commercial.

Le plerin d'aujourd'hui met ses pas dans les pas de tous ceux-l qui ont march avant lui et qui ont forg un grand chemin de foi, d'esprance, d'amour et d'amiti.  Vous faites le chemin, mais c'est le chemin qui vous fait.

Sur ce chemin de Monsieur Saint Jacques, vous ne pourrez montrer aucun signe de richesse et le chemin vous insufflera l'humilit.  Faire le plerinage, ce n'est pas seulement marcher jusqu' Compostelle, c'est aussi marcher vers le dedans de soi-mme.  Vous allez accder la connaissance et tout d'abord la connaissance de vous-mme.  C'est la raison pour laquelle il est dit que le Camino de Santiago est un chemin initiatique.

Mais chacun son chemin !


WDW__p/HC.htmWFW


 

Total des visiteurs  :    1925599   dont aujourd'hui :   63    En ligne actuellement :  1      Total des clics   18974