Bonjour. visiteurs jour : 70       Au président     Beauté santé     Infos loisirs     Ensemble      Jean      Informatique     Einstein     Santé corona

Bienvenue sur


Cliquez ici smile coucou et merci Merci

le site de Germaine

 

  Accueil - Animaux - Architecture - Archives - Articles - Avions - Cuisine - Ecrivains - Histoire - Jardin - Jeux - LYON - Maison - Mythologie - Ouvrages - Peintres - Personnalités - Poesies - Recettes - Religion - Sante - Savoir vivre - Sciences - Univers - Plan du site -



   


 

BIOGRAPHIE DE PAUL BOCUSE

 

Paul Bocuse Auberge du pont de Collonges  (Collonges-au-mont-d-or)

 

 

Paul Bocuse le pape des cuisiniers du monde entier

Paul Bocuse Auberge du pont de Collonges

 

Paul Bocusel naît le 11 février 1926 à Collonges-au-Mont-d'Or au nord de Lyon dans la région Rhône-Alpes.

 

Fils de Georges et Irma Bocuse, cuisiniers de père en fils dans le même village depuis le XVIIe siècle. Le jeune Paul Bocuse ne déroge pas à la tradition familiale.

 

En 1942, âgé de 16 ans, il entre comme apprenti chez Claude Maret, au Restaurant de la Soierie à Lyon, il apprend à faire le marché et même le marché noir, car il faut durant cette période de Seconde Guerre mondiale tuer le cochon ou le veau pour être sûr d'avoir de la marchandise.

(Voyez ou revoyez le film "La traversée de Paris" avec Bourville et Jean Gabin pour vous mettre dans l'ambiance.)


En 1944 âgé de 18 ans, il s'engage volontairement dans l'armée de la libération du Général de Gaulle. Il est incorporé dans la 1re division française libre. Blessé d'une balle en Alsace, il est soigné par les américains et participe au défilé de la victoire à Paris en 1945.

 

De retour à Lyon il continue son apprentissage chez Eugénie Brazier (trois étoiles au Guide Michelin en 1933, célèbre "mère Brazier"patronne de bouchon Lyonnais) au col de la Luère à Pollionnay, où en plus de faire la cuisine, il entretient le jardin potager, trait les vaches, fait la lessive et le repassage.


Il travaille au Lucas Carton, un prestigieux restaurant de la place de la Madeleine dans le 8e arrondissement de Paris avec le grand chef cuisinier Gaston Richard, où il se lie d'une solide amitié avec ses jeunes camarades de fourneau Pierre et Jean Troisgros (les frères Troisgros).



Dans les années 1950, les trois amis font équipe dans le prestigieux restaurant La Pyramide de Vienne près de Lyon, chez les grands chefs Fernand Point et Paul Mercier apprenant les raffinements chers à leur maître et héritant entre autres, de la grande générosité de ce dernier.

 

En 1961, Paul Bocuse remporte le concours du Meilleur Ouvrier de France et, la même année, il obtient sa première étoile au Guide Michelin.



En 1962, il transforme l'auberge guinguette de son père et se voit attribuer la deuxième étoile au Guide Michelin.

 

1965 est l'année de la consécration, la troisième étoile du Guide Michelin vient couronner le travail réalisé. Mais c'est au moment où il semble au zénith qu'il doit racheter le nom de Bocuse. En effet, en 1921, son grand-père paternel ayant vendu fond et nom, l'établissement des bords de Saône ne pouvait porter le nom de « Bocuse » .

 

Il rachète alors son nom et rebaptise l'Auberge de Collonges « Paul Bocuse ».

 

En 1975, il est fait chevalier de la Légion d'honneur par le Président de la République Valéry Giscard d'Estaing au palais de l'Élysée. Pour cette occasion, il crée la célèbre « soupe aux truffes V.G.E ».

 

En 1987, Paul Bocuse crée le Bocuse d'Or ou concours mondial de la cuisine.

 

 

 

Source Paul Bocuse, wikipédia l'encyclopédie libre

 

vues  213     En ligne actuellement :   3   Total des clics  428746