Bonjour. visiteurs jour : 67       Au président     Beauté santé     Infos loisirs     Ensemble      Jean      Informatique     Einstein     Santé corona

Bienvenue sur


Cliquez ici smile coucou et merci Merci

le site de Germaine

 

  Accueil - Animaux - Architecture - Archives - Articles - Avions - Cuisine - Ecrivains - Histoire - Jardin - Jeux - LYON - Maison - Mythologie - Ouvrages - Peintres - Personnalités - Poesies - Recettes - Religion - Sante - Savoir vivre - Sciences - Univers - Plan du site -



   


 

Français Alliés Allemands
Victoria Cross

 

Quelques uns des « As » de l'aviation française.

 

 

 

 

 

 

 

 


Roland Garros, premier pilote à remporter une victoire avec une mitrailleuse tirant à travers le champ de l'hélice. Fait prisonnier en 1915, il s'évada mais fut tué plus tard au combat.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Adolphe Pégoud détenait avec six victoires le record de l'époque lorsqu'il fut descendu le 31 août 1915.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Charles Nungesser (45 victoires) disparut au-dessus de l'Atlantique en 1927.


Georges Guynemer (54 victoires) fut le deuxième "as" français, mais le premier pour ses compatriotes.

 


Léon Bourjade (28 victoires), séminariste, chasseur de ballons, devint missionnaire après la guerre.

Georges Madon (41 victoires) réussit un jour à atterrir après qu'un obus eut emporté son moteur.

Armand Pinsard (27 victoires) reçut la première citation française pour le bombardement d'un état-major.

René Fonck (75 victoires) "as des as" devint après la guerre un pilote célèbre.

Maurice Boyau (35 victoires), capitaine de l'équipe de France de rugby, fut abattu en attaquant un ballon.

 


Michel Coiffard (34 victoires) abattit 28 ballons allemands avant sa mort en octobre 1918.
   

 

Français Alliés Allemands
Victoria Cross

 

Pilote anglais


Richard Raymond-Barker, jeune anglais d'à peine 21 ans, faisait partie
des milliers de volontaires de l'aviation du début du conflit. En 1918, il
fut la dernière victime de l'as allemand Manfred Von Richthofen.

 

 

Pilotes américains


Norman Prince apprit à piloter à sa sortie d'Harvard puis contribua à la formation de l'Escadrille La Fayette. Il abattit 5 avions allemands avant de se faire tuer en 1916.
 
Le major Raoul Lufbery vola avec les français en 1915 et fut l'un des américains qui formèrent l'Escadrille La Fayette avant son transfert dans un escadron US en 1917. Il est titulaire de 17 victoires.

 


Eddie Rickenbacker, "l'as des as" américain, debout dans le cockpit de son SPAD S.XIII. Ancien coureur automobile, il s'adapta rapidement au pilotage des avions et s'adjugea 26 victoires - dont 20 durant les deux derniers mois de la guerre.

 

   

 

Pilote belge


En 1914, le Belgique compte 37 pilotes. Fernand Jacquet
apporta à son pays sa première victoire aérienne en avril 1915

 

 

Pilote canadien


L'as canadien Frederick McCall étudie une
photographie aérienne avant de partir en mission.
 
Le capitaine canadien Roy Brown, crédité par beaucoup de la mort de Richthofen, était titulaire de 11 victoires au moment de l'engagement.
Peu de temps après, il fut hospitalisé pour ulcère et démobilisé en Angleterre.
    
Français Alliés Allemands
Victoria Cross

 

Pilotes allemands.

 


Manfred von Richthofen, "as des as" toutes nationalités confondus avec 80 victoires. Célèbre avec son avion rouge, surnommé "Le Baron rouge". Abattu en avril 1918.

 


Oswald Boelcke obtint 40 victoires en 16 mois avant sa mort accidentelle (collision en vol)

Rudolf Berthold, 44 victoires, fut étranglé en 1920 avec le ruban de la médaille de l'ordre "Pour le Mérite"

Werner Voss, le plus habile pilote selon les alliés, remporta 48 victoires.

Fritz Rumey, 45 victoires, fut l'un des rares sous-officiers promus au rang d'"as"

Paul Bäumer, assistant-dentiste, termina la guerre avec 43 victoires.

 


Lothar von Richthofen termina la guerre en convalescence avec 40 victoires. Il périt dans un accident d'avion en 1922.

Erich Loewenhardt, 53 victoires avait été déclaré inapte à servir dans l'infanterie.

Franz Büchner, 40 victoires, établit un record allemand avec 6 victoires en un seul jour.

 


Brune Loerzer, 41 victoires, inaugura le mitraillage des troupes au sol.

Ernst Udet, 62 victoires, sortit vivant de la guerre mais se suicida en 1941.

Josef Jacobs, 41 victoires, fit parfois jeu égal avec Guynemer et Nungesser.

Français Alliés Allemands
Victoria Cross

 

Les 19 pilotes décorés de la Victoria Cross..

Parmi les milliers d'aviateurs qui servirent sous l'Union Jack pendant la Grande Guerre, 19 obtinrent la plus haute distinction militaire britannique, la Victoria Cross - certains pour une seule action, d'autres pour des actes de bravoure répétés. Tous sont représentés ici avec la date à laquelle ils furent décorés. Quatre le furent à titre posthume et cinq ne survécurent pas à la guerre.
Les titulaires de la Victoria Cross venaient de tous les coins de l'Empire britannique. Parmi eux, on comptait trois canadiens, un sud-africain, un australien et un irlandais. Ils avaient de 19 à 32 ans et venaient de tous les milieux. Certains étaient issus de familles aisées et sortaient de l'université, d'autres étaient d'origine modeste et ne possédaient aucun diplôme. Mais tous montrèrent comme l'écrivit un officier supérieur, « un courage de lion ».

 


William Rhodes-Moorhouse fut, à titre posthume en mai 1915, le premier aviateur décoré de la Victoria Cross.

R.A.J. Warneford,
juin 1915 ;
tué ce même mois.

John Liddell,
août 1915 ;
mourut ce même mois.

Lanoe Hawker,
août 1915 ;
tué en novembre 1916.

Gilbert Insall,
décembre 1915.

Richard Bell-Davis,
décembre 1915.

Lionel Rees,
août 1916.

William Leefe Robinson,
septembre 1916.

Thomas Mottershead,
février 1917 (posthume).

Frank McNamara,
juin 1917.

Albert Ball,
juin 1917 (posthume).

William Bishop,
août 1917.

James McCudden,
mars 1918 ;
tué en juillet 1918.

Alan McLeod,
mai 1918 ;
mort en novembre 1918.

Alan Jerrard,
mai 1918.

Ferdinand West,
novembre 1918.

William G. Barker,
novembre 1918.

Andrew Beauchamp Proctor,
novembre 1918.
 
Edward Mannock,
juillet 1919 (posthume).
 


WDW__p/HC.htmWFW


vues  232     En ligne actuellement :   1   Total des clics  428685